Une réflexion au sujet de « Observations du C.I.Q. de Puyricard sur le projet de suppression du passage à niveau de La Calade »

  1. Bonjour, mes parents ont crée à la calade un restaurant Le Romarin ( aujourd’hui le vietnam) en 1985, suite à leur décès en 2004 et 2007, j’ai souhaité conserver le restaurant et le fruit de leur travail, ainsi que le lieu ou j’ai grandi le restaurant est donc en location gérance. Que va t-on faire pour les commercants qui se situent dans les futurs impasses de la RD7N suite à la suppression du PAN? comment conserver le flux? des pannneaux seront-tils à la disposition des commercants aux abords des 2 giratoires? Beaucoup de terrains sont zone d’activité NAE mais une emprise de part et d’autre de la route empêche toute construction sur 50m de la ligne médiane. ( emprise destinée à l’élargissement de la N7 en 2×2 voies il y a 30 ans et qui n’aura jamais lieu (on a fait l’autoroute de aix a salon à la place). En résumé la suppression du PAN dévalue les fonds de commerce,et le maintient de l’emprise dévalue le foncier , ce n’est pas tolérable et acceptable. je ne parle pas du coût des travaux….
    Sébastien MAZZUCCHELLI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *