Accès à la RN296 : du neuf POSITIF

Une première victoire.

RN296 Entrée Nord depuis Puyricard

RN296 Entrée Nord depuis Puyricard

Le 24 novembre 2014, nous réussissons enfin, après 3 ans d’efforts auprès de la mairie et de la sous préfecture, à obtenir la remise en place de la « petite » bretelle d’accès à la RN296 depuis Puyricard, mais seulement « à titre expérimental ». Cet aménagement, très apprécié par les usagers, ayant été jugé concluant par la DIRMED, elle a été autorisée à le rendre durable. C’est donc définitif depuis février 2015.

Restait aussi à faire avancer l’échangeur lui-même et les accès des riverains, dont la problématique est la suivante.

La RN296 est la partie non « autoroutière » de l’A51 ; elle est de ce fait dangereuse pour un trafic journalier de 70.000 véhicules. Entre Corsy au Sud et Les Platanes au Nord, il n’y a pas de bretelles d’accès ou elles ne sont pas règlementaires ; les riverains ont des accès directs périlleux. Enfin, la priorité accordée à la sortie Sud de la RN296 sur la D14 en rend l’intersection très dangereuse et crée une queue de 500m le soir à partir du centre ville.

S’est ajouté à ce besoin de sécurisation, celui d’un accès « possible » pour les cars de la CPA en direction de Venelles à partir du P+R Brunet.

Depuis 2002, les CIQ de Puyricard et Brunet demandent un réaménagement de cet échangeur qui satisfasse les besoins exprimés plus haut. Les choses ont réellement commencé à avancer depuis que les besoins de la CPA se sont ajoutés à ceux des usagers locaux et que nous nous sommes adressés directement au préfet avec l’appui des députés élus.

Une seconde victoire.

Et aujourd’hui nous pouvons annoncer que ce réaménagement de la RN296 devrait se faire dans les années qui viennent.

WM-DREAL-ProjetEchEntremont-120315L’échangeur de Puyricard est inscrit depuis le début de l’année dans le Contrat de Plan Etat – Région 2015 – 2020 signé ce 29 mai à Marseille. La RN296 va devenir une « voie expresse », c.à.d. une voie avec de vraies bretelles d’entrée et sortie de type autoroutier ; un rond point Sud va gérer les flux avec la D14 ; un élargissement du pont en direction de Venelles ; les désenclavements de tous les riverains depuis Oli Provence.

Cela signifie que nous obtiendrons une réponse à tous nos besoins vers 2019 ou 2020. Cela peut sembler long, mais l’investissement est lourd (18M€) et des procédures d’enquête publique et de déclaration d’utilité publique seront nécessaires, ce qui explique ces délais.

Enfin la sécurité de tous va être assurée et la fluidité des déplacements améliorée.

M.Warrot, Responsable de la Commission Circulation et Voirie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *